mardi 5 juin 2007

A grenoble, ça flingue au pied des cités...

Comme j'ai été plus que réservé sur le dernier livre de Frédéric Ploquin (cf. mon post du 31 mai dernier), ce n'est que justice de vous signaler son formidable article de cette semaine dans Marianne : A grenoble, ça flingue au pied des cités... Journaliste spécialiste du grand banditisme et de la délinquance + titre explicite + illustration : je ne vais pas vous faire un dessin sur le sujet...

Malheureusement, il n'est pas disponible en ligne - mais je vous le recommande vivement : 2,50 € dans toutes les bonnes maisons. Je reste un peu en retrait sur les potentiels entrevus par cet article ; je les garde pour moi.
Sinon, en ce moment c'est un peu compliqué - je dois faire des choix qui nous engagent, moi et ma famille... Et je n'ai pas vraiment la tête à écrire.

3 commentaires:

florence Meichel a dit…

Bon cheminement ! :-)

Michel a dit…

Oh, là nous ne sommes pas dans le cheminement, mais dans le fait de saisir une opportunité ou non. Que cette opportunité n'en est pas encore une, mais qu'elle pourrait le devenir : donc faut que je sois pret à répondre oui ou non. Et d'un autre coté, si je suis pret à répondre oui et que la porte se referme, il me faudra gérer la déception, donc faut que je me prépare aussi à cela pour me protéger, mais aussi en gardant intact une certaine dose d'enthousiame raisonné, ce qui est pour le moins paradoxal...

florence Meichel a dit…

je te le fais pas dire ! rires !