mercredi 30 mai 2007

Le roman de l'origine

Il y a quelques mois, j'avais lu ce post de Pierre Assouline, intitulé Les aventures de “L’Origine du monde” . Depuis, Le Roman de l'origine, de Thierry Savatie était resté dans un coin de ma tête... jusqu'à hier, où je l'ai acheté, et commencé.

Il y a des livres que nous sommes fiers d'avoir lu - comme un exploit sportif, la traversée d'un désert ou l'escalade de la face Nord de l'Everest : Ulysse, Les Bienveillantes, Au dessous du Volcan. Personnellement, l'escalade...

Il y a les auteurs que nous sommes fiers d'avoir rencontré - ils trouvent une place dans notre intimité, nous construisent - Borges, Raymond Carver ou René Char... Souvent, ils sont devenus une présence, au-delà de la littérature, il y a l'espoir de les rencontrer à nouveau, un livre non lu, une nouvelle édition, une nouvelle traduction... une nouvelle voix, un retour, une éternité, surtout.

Et puis, il y a les livres que nous aimons au hasard d'une rencontre - parce qu'ils nous sont uniques, différents, ils deviennent notre référence. Mécano intelligent de nos neurones, souvent ils s'inscrivent indélébiles, ne sont pas (ou peu) réédités, ou bien, ce sont des romans de gare, des succés : peu importe, puisqu'ils nous façonnent - très divers, très différents : une histoire, réelle ou imaginaire (mais l'imaginaire devient réel, n'est-ce pas...) : L'histoire inhumaine, Au sein de la Maison Blanche, Monk... etc, etc.

C'est ce type de livre que devient pour moi Le roman de l'origine. Et c'est un sentiment magique. Une excitation qui part de l'épine dorsale jusqu'à la base du cou...

2 commentaires:

Triple R™ a dit…

Dans un autre registre, je te recommande "Le Bruit du Tic-Tac", d'Olivier Faure et Lucile Schmid, aux éditions Robert Laffont. Ce manifeste pour une génération qui s'engage est un beau pavé... d'innovation !

Michel a dit…

Qui es-tu triple r ? Ca va pas de me donner des titres de livre que je ne connais pas - vais encore me faire tuer par ma femme !!!!!!!!!!!