mercredi 4 avril 2007

Beaux livres

Je feuilletais ce livre récemment...

Plus que l'histoire, j'ai été subjugué par la qualité des images - leur beauté, magnifiée par une très belle impression (format, papier, images...). Pour 12 €, nous avons accès à un livre d'art.


J'ai donc une question - ou plutôt deux : Pourquoi réserver ce type de livre aux enfants ? Pourquoi ne pas illustrer pareillement des nouvelles, de la poésie, ou même des romans ?


La question du public qu'on espère - peut-être, mais s'il faut savoir innover, prendre quelques risques, oser donner, non pas - transmettre du rêve. Et là, c'est universel. La question du prix est un faux problème (Cf. ci-dessus)


(Voir également le site - la qualité des images est identique à celles du livre...)

1 commentaire:

florence Meichel a dit…

C'est vrai : c'est assez magique ! merci pour cette découverte ! j'oserais presque dire que l'ensemble touche l'âme : un peu excessif ? ... peut-être ?... mais révélateur de ce que la convergence des approches (image, son, mouvement...etc... )fait émerger pour moi ! :-)