jeudi 29 mars 2007

Dexter

En mai, Canal+ diffusera la série Dexter. Michael C. Hall interprète le rôle de Dexter Morgan, un brillant expert en criminologie. Il travaille dans un service médico-légal. Avec une sacrée particularité... il est lui-même serial Killer de criminels... "Dexter brise absolument tous les codes de la narration, aux antipodes de la voix moralisatrice de Mary Alice des Housewives. Dans un univers "Experts :Miamiens" (mot utilisé pour désigner des couleurs jaunasses), on nous plonge au coeur des doutes, des envies morbides, des crimes effroyables d'un personnage si étrange. C'est réellement déstabilisant mais si unique que vous n'en sortirez certainement pas indemne !"

Pour les curieux ou impatients, un dossier complet à découvrir sur
JérômeParis.com .




Je me demande si on peut créer une série comme celle-ci en France... (même si "quand un producteur te dis « on va faire le 24 français », la suite de sa phrase est « avec Bernard Lecoq dans le rôle principal, avec 5 décors et 6 guest grand max ». Un décor étant une pièce, hein, pas un lieu.").

Ma grande question, est-ce que ça dit à quelqu'un de créer un truc dans le genre, est-ce seulement possible ?

9 commentaires:

bertrand a dit…

Il y a des types qui ont découvert l'Amérique avec 3 bateaux en bois et le scorbut à bord. Tout est possible ! Il "suffit" de faire :)
Faire, c'est rendre possible.
Au boulot !

Michel a dit…

Bien mon capitain ! Mais faire tout seul c'est moins marrant, n'est-il pas ?

florence Meichel a dit…

Bonjour,
Vos propos me font penser à un livre que je viens de lire : le réenchantement du monde de michel maffesoli...intéressante convergence ! :-)

Michel a dit…

Je vais le voir de ce pas !!!!
Merci !

laurie a dit…

Excellent ce générique, ca change de ce qu'on voit d'habitude !
Et bien sûr qu'il y a des gens qui aimeraient faire ce genre de trucs, moi par exemple, quoi que peut-être que je ne pourrais me retenir d'aller encore plus loin dans le trash au risque d'effaroucher les grands mères

Michel a dit…

Le trash, c'est une conception philosophique ! Jusqu'où aller ? Comment faire en sorte que ce soit à la fois nécessaire (sur le sujet) et sans complaisance ?

Michel a dit…

Et puis les grand-mères, ça ne regarde pas les séries de ce genre (sauf les grand-mères indignes, mais là, ce serait un public déjà converti)

Anonyme a dit…

Impossible de créer une série pareil en France.
Quand on est has been, c'est qu'il y a de vraies raisons.
Ca ne vient pas de nul part une réputation !

Mélancolie

Anonyme a dit…

J'ai vu "dexter", c'est vrai qu'on n'accroche pas de suite, il faut rentrer dedans( trois épisodes au moins). Mais une fois qu'on est accroché et bien on se met à rêver de la saison II... Comme la plupart des séries amércaines quoi.
mélancolie