mardi 27 février 2007

Ca se confirme !!!


Je vous mets en lien un article du Figaro, Google et Yahoo! menacent les majors : http://www.lefigaro.fr/medias/20070226.FIG000000258_google_et_yahoo_menacent_les_majors.html


L’article commence ainsi : « ILS PERTURBENT l'ordre mondial des médias classiques. Les acteurs des nouvelles technologies, comme Google ou Yahoo!, se taillent désormais une place de choix dans le top 30 des grands groupes de communication de la planète. »

Je pense que ce n’est que le début – que ces géants d’internet vont absorber les éditeurs audiovisuels (télévision, vidéo, distributeurs de cinéma…). Vous notez la différence : la télévision ne va pas disparaître, mais être absorber dans une offre plus globale.

Ils ont l’argent à foison – 50 milliards de dollars pour Google avant l’acquisition de Youtube ; un modèle économique qui est voué à produire de plus en plus de trésorerie (le marché de la publicité sur internet n’est pas encore mature ; le rapport CA/bénéfice net de Google (encore) est de l’ordre de 33% !!!) ; une capacité d’atteindre le consommateur dans son foyer, dans son intimité, où qu’il soit, en démultipliant les potentialités de la télévision : une offre plus large, en osmose avec la vie quotidienne, plus large tout en étant moins dispersée...

Mais surtout, cette évolution technique va de pair avec une évolution sociologique claire. Bref, internet est dors et déjà en train de remplacer la télévision comme média dominant (Cf. Joost également). J’ai en favori ci-après deux blogs
particulièrement intéressants :

http://edgeminded.blog.lemonde.fr/

http://pisani.blog.lemonde.fr/

Je rapproche cela à la présentation de la levée de fond réalisé par MakingProd - et plus exactement de la présentation de la société :

« MakingProd a développé des méthodes de production industrielles qui lui permettent de proposer aux diffuseurs des séries de primetime ou de journée, à grand nombre d’épisodes. Ces méthodes permettent à la société de gagner en efficacité et réactivité tant au niveau de l’écriture que du tournage mais aussi de réduire sensiblement les coûts de production. »

J’avais cette intuition – d’autres ont pu le réaliser, et c'est tant mieux. Je voudrais juste savoir le détail de ces phrases. Je suis certain que c’est transposable à l’ensemble de l’audiovisuel, cinéma compris.

2 commentaires:

laurie a dit…

Ce n'est pas plus mal, surtout si ça nous permet de pourvoir choisir mieux les programmes.

Michel a dit…

Les choses sont plus compliquées. Certains (optimistes) pensent que grace au principe de la Long Train, tous, nous pourront avoir accés à ce qui nous interresse vraiment. D'autres, plus dubitatifs, voient tout cela comme une expression ultime de ce qu'est devenu la télévision : mettre en relation 'le temps de cerveau disponible' de Patrick le Lay et le mode de diffusion de la publicité inventé par Google (tellement précise que c'en est troublant). Personnellement, je navigue entre les deux.
Je remet en lien l' article suivant :
http://www.telos-eu.com/2006/10/la_diversite_culturelle_ferait.php

C'est ce que j'ai lu de mieux sur les conséquences culturelles des actuelles évolution. Sinon, pour les aspects technologiques et économiques, naviguez dans les deux sites mentionnés.

(PS : merci pour votre commentaire)