mercredi 24 janvier 2007

If…


Il m’a été écrit cette phrase hier : "Donc ton aventure personnelle commence, ce doit être bien excitant !"

Pas vraiment – et c’est même assez étrange. Emotionnellement, je suis de plus en plus détaché, au-delà, presque zen – pas complètement, mais presque. Je veux me concentrer sur la réussite, déterminer les étapes successives, une démarche logique, cohérente – et conséquente. ‘Faire le tour des popotes’, tenir à quelques idées que je crois pertinentes, nous remettre en cause sans arrêt. Agir. Travailler, peu importe le succès réel ou imaginaire : le voyage davantage que le but.

J’ai entr’aperçus ce week-end un documentaire sur Paul Auster – été raconté ceci. Il écrivait sa trilogie New-Yorkaise. Premier volume : refusé. Deuxième : refusée. Troisième : …
Envoi à dix-sept éditeurs de NY : tous ont refusé. Si bien, que, le comble, c’est un petit éditeur de Los Angeles qui accepta et édita. C’est cette même passion dans l’action, la même conviction dans le travail, ce même acharnement dans la proposition, que je veux avoir. Rester concentrer sur la balle. Ecrire, travailler, tenter… Ecrire, travailler, tenter… Ecrire, travailler, tenter… Ecrire, travailler, tenter… (Mantra)… Ecrire, travailler, tenter… Ecrire, travailler, tenter… Ecrire, travailler, tenter… Ecrire, travailler, tenter… Ecrire, travailler, tenter…

« Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir
Ou perdre d'un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir
(…)
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maîtrePenser sans n’être qu’un penseur »


Traduction du poème de Rudyard Kipling If par Paul Eluard
http://www.jmrw.com/News/IF.htm#photo

La vie n’est pas l’écriture, les idées ou les projets – cela en fait juste partie, donne du sel, occupe et donne presque une justification mineure à son existence. Rien que cela, rien de plus. Et pourtant, pourtant…

1 commentaire:

laurie a dit…

Bravo ! Très beau texte.
Il y encore chez moi quelques petits résidus d'envies de prouver trottinant subrepticement, dont j'aimerais me débarrasser pour atteindre ce dont vous parlez.